AP/Nord-Ubangi : le député provincial Michel Senemona recommande la suspension du DG de la DGRNUB et mise en place d’une commission d’enquête.

AP/Nord-Ubangi : le député provincial Michel Senemona recommande la suspension du DG de la DGRNUB et mise en place d’une commission d’enquête.

La réplique du Directeur Général de la DGRNUB, Faustin Yangadenge, n’aura pas éclairée la lanterne des députés provinciaux réunis en plénière ce vendredi 23 octobre 2020. Faustin Yangadenge note que l’arrêté créant la Direction Générale des Recettes du Nord-Ubangi lui donne les prérogatives de gestion et décaissement des fonds. Et que la transaction dont il est question a été réalisée sur un compte de « messagerie financière » d’Afriland First Bank, guichet de Gbadolite.

Dans la lecture de sa réplique, le Directeur Général de la DGRNUB persiste et signe que le fond a été envoyé à l’imprimeur *Canari » et non au « gouverneur de province comme certains le prétendent » fin de citation. Toutefois, ce dernier reconnaît avoir perçu un montant de 11.723.300 FC auprès de l’Inspection Principale Provinciale et qu’il a vraisemblablement effectué deux opérations différentes en des dates aussi différentes. Ce fond provient de la quotité de frais des examens d’état.

Des explications que l’auteur de la question d’actualité, le député Michel Senemona, qualifient d’un « aveu de la part du DG de la DGRNUB ». Et que l’empiètement du Directeur Général de la régie provinciale dans ses différents services engendre un dysfonctionnement qui augure le « détournement et le désordre » au sein de la DGRNUB.

L’honorable Michel Senemona évoque, par ailleurs, l’inexistence de la preuve attestant la destination de cette somme dans les éléments fournis par le DG. Quant à l’appel de Faustin Yangadenge aux députés provinciaux pour la sensibilisation de la population à la culture fiscale, le député Michel Senemona a tout simplement coupé court: » la DGRNUB ne peut pas être une structure de tortures de la population » fin de citation. Ce dernier estime que la régie devrait d’abord s’organiser et éviter toutes les tracasseries observées dans le travail de la fiscalité provinciale.

Revenant aux réponses qu’il juge non convaincantes et dépourvues de bonne foi,  l’auteur de la question d’actualité adresse 5 recommandations à l’Assemblée provinciale du Nord-Ubangi :

– mise en place d’une commission d’enquête,  – suspension du DG durant toute la période d’enquête,

– interpellation du ministre provincial des Finances,  – réhabilitation de deux agents de la DGRNUB suspendus par le DG,  – suppression des barrières permanentes.

Des recommandations qui ont été retenues par le Bureau qui, par le biais du Président, affirme avoir déjà écrit à l’Exécutif Provincial sur la suppression de ces barrières.

Kalucha Lokokwa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *