Beni : 10 morts et 39 blessés, bilan provisoire d’un attentat à la bombe à Kasindi

Beni : 10 morts et 39 blessés, bilan provisoire d’un attentat à la bombe à Kasindi

Un attentat à la bombe visiblement perpétré par des terroristes ADF vient d’endeuiller, une fois de plus la République Démocratique du Congo. Des sources sécuritaires, le bilan provisoire fait état de 10 morts dont des enfants et 39 blessés. Ce nième acte criminel a eu lieu alors que les chrétiens de la paroisse de la 8è Communauté des Églises Pentecôtistes en Afrique Centrale (CEPAC) étaient en plein culte ce dimanche 15 janvier. Cette célébration dominicale qui se déroulait à la Cours de la paroisse, était un culte de baptême.

Était-ce l’acte d’un kamikaze ou juste une bombe piégé ? Le gouvernement de la République Démocratique du Congo qui s’est déjà prononcé à travers le ministère de la communication et médias, a fait savoir que des investigations sont en cours et seront rendues publiques dans les heures qui suivent.

« Le gouvernement encourage la population locale à observer les recommandations des Forces Armées de la République Démocratique du Congo afin d’éviter les attroupements et de faire preuve de vigilance. Le bilan global et les résultats des enquêtes préliminaires en cours seront communiqués dans les heures qui suivent », peut-on lire dans le tweet du ministère de la communication et médias.

Par ailleurs, le gouvernement « …rassure que les services de sécurité ont pris le contrôle du lieu après l’explosion ayant causé pertes en vies humaines et dégâts matériels. Les blessés sont évacués dans des structures médicales. Les enquêtes sont en cours pour détecter l’origine de cet acte terroriste. »

La detonation de cet engin explosif a été entendue au-delà d’une trentaine de kilomètres de Kasindi. Cet acte a causé le désarrois sur toute l’étendue de Beni ville et territoire. Toutes les structures sanitaires de la place accueillent les blessés.

« Le Gouvernement présente ses condoléances les plus attristées aux familles éprouvées et exprime sa profonde compassion aux compatriotes victimes de cet acte terroriste ignoble. »

Signalons que la cité de Kasindi est situé dans le territoire de Beni, frontalière avec l’Ouganda et en proie à des activités criminelles des terroristes ADF.

Jinnah Ivogha Paluku / Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *