Élections 2023 :  » Jean-Pierre Bemba est préoccupé par le retour de la paix à l’Est et sert l’intérêt de la population. Le moment de la vérité s’annonce… » (Dongo Yemo Mobutu)

Élections 2023 :  » Jean-Pierre Bemba est préoccupé par le retour de la paix à l’Est et sert l’intérêt de la population. Le moment de la vérité s’annonce… » (Dongo Yemo Mobutu)

Les élections de 2023 approchent à grand pas. Avec l’enrôlement des électeurs lancé depuis le 24 décembre, le train du processus électoral a quitté la gare. Les candidats se déclarent dans plusieurs QG des partis politiques, même parmi le sociétaire de l’Union Sacrée de Félix Tshisekedi. L’un de personnage important de cette coalition politique, Moïse Katumbi vient de quitter ce bateau. Candidat déclaré à la présidentielle de 2023, l’homme de Kashobwe a perdu quelques plumes en passant à l’opposition. Le leader du Mouvement de Libération du Congo, Jean Pierre Bemba est-il le prochain qui déclarera sa candidature ? En tout, celui que la population surnomme « Igwe » est très attendu sur ce terrain.

Pour Dongo Yemo Mobutu, l’un des communicateurs attitré du MLC, Secrétaire National chargé de Relation avec les associations affiliées, partis et regroupements politiques et membre du bureau politique, «  Jean-Pierre Bemba est préoccupé par le retour de la paix à l’Est et sert l’intérêt de la population. Nous avons choisi au sein du MLC, depuis sa création, de toujours servir l’intérêt général de la population. Le moment de la vérité s’annonce… « , a-t-il déclaré lors d’un entretien à bâton rompu accordé à votre média, le 31 Décembre dernier.

Quand à une probable candidature du Mouvement de Libération du Congo, Dongo Yemo Mobutu a déclaré :  » Le MLC a plusieurs marche des manœuvres et nous avons encore du temps pour nous prononcer. En ce moment précis où notre pays est victime d’une agression injuste et d’un complot international qui ne dit pas son nom, le Congo a besoin de l’unité et de la cohésion de ses vrais fils. Jean Pierre Bemba et le MLC se prononceront le moment venu. Jean Pierre Bemba n’est pas obsédé par la Présidence mais par le Bien-être de son peuple. Il a toujours privilégié l’intérêt général. »

Par ailleurs ce cadre du Mouvement de Libération du Congo appellent les populations Congolaises à plus de positivité car le travail abbatu par la nouvelle coalition politique au pouvoir, bien loin de satisfaire complètement les attentes du peuple, des grandes avancées ont été enregistrées.

« La coalition FCC-CACH a fait perdre à la Nation deux bonnes années. Et le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi en a eu conscience et a activé l’Union Sacrée pour la Nation avec d’autres acteurs politiques importants. Notamment notre leader Jean Pierre Bemba et le MLC. Lentement, doucement et sûrement, les Congolais se réapproprient le Congo. Notre économie, malgré la pandémie à COVID-19, a connu la croissance et le budget trouvé à 4 ou 5 milliards, aujourd’hui est évalué à 16 milliards. La mobilisation de recette nette en interne à atteint 10.6 milliards en 2022. Il y a également des avancées sur le plan diplomatique et sécuritaire. Aujourd’hui l’État de siège décrété au Nord-Kivu a mis à nu l’implication des troupes rwandaises en RDC et la communauté internationale a, pour une première fois, décrié celà.  »

Élu député dans la circonscription de Gbadolite en 2018, puis invalidé injustement, Dongo Yemo Mobutu est attendu dans sa circonscription électorale, dans la province du Nord-Ubangi, pour sensibiliser les populations de ce coin du pays à s’enrôler massivement pour s’approprier de leur destin.

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *