EPST: Tony Mwaba lancera, la semaine prochaine, les travaux de construction du premier Institut de Formation aux Métiers de l’Enseignement Primaire en RDC

EPST: Tony Mwaba lancera, la semaine prochaine, les travaux de construction du premier Institut de Formation aux Métiers de l’Enseignement Primaire en RDC

La gratuité de l’enseignement de base, que se bat le ministre Tony Mwaba pour pérenniser, a posé à ses débuts une équation sur ce que sera la qualité de l’enseignement primaire. S’inscrivant dans la droite ligne de la vision du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, pour mieux répondre aux soucis des parents sur la qualité de l’enseignement et des besoins du corps enseignant, Tony Mwaba avait mené un plaidoyer auprès de l’Agence Française de Développement, afin de doter la RDC de son premier Institut de Formation aux Métiers de l’Enseignement Primaire.

Ce plaidoyer, du ministre Tony Mwaba, mené en novembre dernier en France a donné ces fruits. l’Agence Française de Développement (AFD) annonce la pose de la première pierre pour la construction du premier Institut de Formation aux Métiers de l’Enseignement Primaire en république démocratique du Congo. Une première dans notre pays depuis son existence. Cette cérémonie aura lieu la semaine prochaine à Mbanza Ngugu, dans le Kongo Central.

L’érection de ce bâtiment de l’IFME s’exécutera dans le cadre du projet « Molakisi Telema ». Projet financé à hauteur de 10 millions d’euros et qui a pour entre autre objectif « …d’accompagner le gouvernement à définir et tester les modalités de mise en œuvre d’une réforme de la formation initiale des enseignants du primaire. Les objectifs spécifiques sont : l’appui à la préparation de la réforme de la formation initiale sur les volets pédagogique, organisationnel et économique ; l’accompagnement de la mise en œuvre de la réforme de la formation initiale au travers un modèle pilote d’Institut de Formation aux Métiers de l’Enseignement (IFME) au niveau provincial. »

Ce premier Institut de Formation aux Métiers de l’Enseignement (IFME), aux allures très moderne, sera construit au sein du complexe scolaire Kola dans la ville de Mbanza-Ngungu et aura une capacité d’accueil de 360 places incluant un amphithéâtre, des salles de classes équipées, une salle informatique, une bibliothèque et des laboratoires, des équipements sportifs, une infirmerie, un bloc de bureaux administratifs, des moyens de transport, un réfectoire, des sanitaires et un internat dédié à l’accueil des jeunes femmes.

Cet institut, signalons le, sera doté des équipements pédagogiques avec un accent particulier sur le numérique. Le fonctionnement de l’IFME sera pris en charge de manière progressive par l’Etat Congolais. Des activités de communication, d’animation et de renforcement seront également organisées afin de positionner l’IFME comme un centre de ressource et d’accompagnement des enseignants au démarrage mais aussi tout au long de leur carrière.

Il sied de signaler que ce projet aura comme impacts visibles l’amélioration de la qualité de la formation des enseignants et par conséquent celle des processus d’enseignement-apprentissages.

Le projet « Molakisi Telema », « Enseignants debout » en lingala, contribue au renforcement de la professionnalisation des enseignants en accompagnant le gouvernement dans la définition et l’expérimentation d’une réforme de la formation initiale des enseignants du primaire.

Ce rêve du Ministre de l’EPST qui s’inscrit non seulement dans la vision du Chef de l’État, il fait parti de la Stratégie Sectorielle de l’Education et de la Formation (SSEF) 2016-2025.

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *