Ituri: 17 morts dès ce début d’année, la Société Civile de Walese Vonkutu appelle le gouvernement à traquer les ADF au Sud d’Irumu

Ituri: 17 morts dès ce début d’année, la Société Civile de Walese Vonkutu appelle le gouvernement à traquer les ADF au Sud d’Irumu

Les activités terroristes des ADF ne cessent d’endeuiller le population de l’Est de la république démocratique du Congo et ce malgré les opérations intenses lancé par le gouvernement depuis l’instauration de l’État de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. 17 civils tués du 1er au 3 janvier dans les villages Liyehi et Israël, c’est le bilan macabre que les ADF ont infligé, cette année, à ces populations vivant à 30 kilomètres de la cité de Komanda dans la chefferie de Walese Vonkutu. À cela s’ajoute l’enlèvement de 13 individus dont 12 rescapés déjà à ce jour, des maisons incendiées et le pillage des biens dont du bétail, a renseigne une source locale qui a requis l’anonymat.

Le Coordonnateur de la société civile de Walese Vonkutu qui reconnaît les efforts de l’armée pour sécuriser les populations dans les cités déplore cependant l’insécurité qui les guettent en permanence dans leurs champs et sollicite des opérations de ratissage de l’armée dans tout les périmètres de la chefferie jusqu’au forêts.

“Nous sommes des cultivateurs, nos autorités doivent voir comment lancer les opérations dans nos villages, nous sommes dépourvus de tout à cause de l’insécurité ici à Idohu. Nous sommes bien sécurisés par l’armée mais pas dans les champs où nous exerçons nos activités” a déclaré Monsieur Dieudonné Malangai.

Le coordonnateur de la Société Civile des Walese Vonkutu a, par ailleurs, qualifié de carnage les tueries de ce 3 premiers jours dans le territoire d’Irumu et appelle le gouvernement congolais à traquer les terroristes ADF avec des opérations conjointe FARDC-UPDF comme à Béni.

“C’est un carnage qui s’est passé au village Liyehi et Israël contre la population locale. Nous demandons au gouvernement congolais de lancer les opérations de traque pour assurer notre sécurité car les habitants exercent principalement les activités champêtres dans les villages de la chefferie de Walese Vonkutu. Ces traques pourraient mettre fin une fois pour toute aux tueries des cultivateurs dans cette partie considérée comme un triangle de la mort”.

Aucune source ne confirme ces informations de la société civile de Walese Vonkutu, néanmoins les terroristes ADF sont très actifs dans ce territoire depuis plus d’une année.

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *