Kinshasa : Début ce 15 Juillet de l’identification et de la délivrance de carte de résidence pour étrangers (Communiqué)

Kinshasa : Début ce 15 Juillet de l’identification et de la délivrance de carte de résidence pour étrangers (Communiqué)

Toute personne de nationalité étrangère ou expatrié, résidant dans la ville province de Kinshasa, est appelée à se faire identifier pour obtenir sa carte de résidence pour étrangers. Telle est la décision prise par le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila Mbaka.

En effet, dans un communiqué de l’hôtel de ville de Kinshasa rendu public cet après-midi, le premier citoyen de la ville de Kinshasa convie les expatriés à se faire identifier pour obtenir leurs cartes de résidence pour étrangers. C’est conformément à la Constitution de la République Démocratique du Congo spécialement en son article 204 alinéa 27 ainsi que l’ordonnance loi n°83-003 du 22 Septembre 1983 relative à la Police des Étrangers. Notons que tous les étrangers et expatriés, – à l’exception des membres du corps diplomatique et consulaire, fonctionnaires internationaux , leurs conjoints ainsi que leurs enfants mineurs non mariés vivant sous leurs toits,- devront se faire identifier pour obtenir leurs cartes de résidence pour étrangers.

Signalons par ailleurs que ces opérations débuteront le 15 juillet de ce mois à la Commission Provinciale de Supervision de Délivrance de la Carte de Résidence pour Étrangers située au n°76 de l’avenue de la Justice à l’immeuble Hamadan au 2e étage dans la Concession de l’Eglise du Christ au Congo (ECC).

L’hôtel de ville de Kinshasa, signale en outre que les personnes qui n’auront pas obtenu leurs cartes de résidence pour étrangers s’exposent à des lourdes amendes et à la rigueur de la loi. Dans ce communiqué, signé de ses propres mains, Gentiny Ngobila prévient: « qu’est passible d’une amende équivalent à 50% du montant à acquitter en sus du principal, l’étranger qui n’aura pas obtenu sa carte de résidence dans le délai requis et ce, sans préjudice des sanctions prévues par le la législation en matière de la Police des Étrangers. »

Rappelons que l’hôtel de ville concrétise ainsi l’annonce faite le 27 Février 2020 par le Ministre Didier Tenge Litho, alors ministre provincial de l’intérieur ad intérim, face aux représentants des grandes communautés étrangères vivant dans la ville province de Kinshasa. Beaucoup d’expatriés exerçant des activités diverses, se trouvent en situation d’irrégularités sans être inquiétés dans la métropole kinoise.

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *