La grève des professeurs de l’Université de Kinshasa se poursuit, l’Apukin renforcera le contrôle des enseignants.

La grève des professeurs  de l’Université de Kinshasa se poursuit, l’Apukin renforcera le contrôle des enseignants.

Réuni ce vendredi 4 septembre en Assemblée générale, les professeurs d’université membres de l’Association des Professeurs de l’Université de Kinshasa ont décidé de continuer avec leur grève entamée depuis l’année passée. Pour cause la non-prise en compte de leur revendication par le gouvernement de Félix Antoine Tshisekedi, renseigne le communiqué de presse de l’Apukin signé par son président et son rapporteur.

Parmi ces revendications des professeurs de l’Apukin, l’on retrouve : le paiement du manque à gagner et du trop perçu sur les véhicules en une tranche ainsi que la récupération du pouvoir d’achat par les professeurs.

L’Assemblée Générale de l’Apukin a donc réitéré son interdiction faite à tous ses membres d’enseigner aussi bien à l’Université de Kinshasa que dans d’autres établissements d’enseignement supérieur du pays pendant cette période de grève. Une commission de vérification et de contrôle de ses mesures sera mise en place par l’Apukin.

Notons que l’université de Kinshasa a perdu depuis le début de cette année plus de 25 professeurs d’université décédés de suite de maladie dans la majorité des cas et manque des moyens de s’offrir des soins médicaux de qualité.

Mario Ambongo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *