Mbandaka : la Présidente de la Fondation Liliane Bemba vole au secours des pensionnaires du home de vieillards Elikya et des femmes à la maternité de l’hôpital général de référence de Wangata

Mbandaka : la Présidente de la Fondation Liliane Bemba vole au secours des pensionnaires du home de vieillards Elikya et des femmes à la maternité de l’hôpital général de référence de Wangata

En visite à Mbandaka, la capitale de l’Equateur depuis le 29 Août, Madame Liliane Odette Samba Teixeira Bemba, présidente de la fondation qui porte son nom, est allée réconforter, ce mercredi dans l’avant-midi, les pensionnaires du home de vieillards Elikya et les femmes à la maternité de l’hôpital général de référence de Wangata.

Dans un élan de générosité et de solidarité qui la caractérise, la présidente de la Fondation Liliane Bemba (FLB en sigle), n’est pas allée les mains bredouilles à ces deux visites de réconfort. Accompagnée d’une dizaine de membres de la coordination provinciale de sa fondation à Mbandaka, Madame Liliane Bemba a fait don des biens-vivres et non-vivres, d’abord aux 22 pensionnaires du home de vieillards Elikya ainsi qu’au personnel de cet établissement géré par les sœurs religieuses dans la commune de Mbandaka 1.

« Je suis en visite ici à Mbandaka, et je me suis donné le devoir de venir vous, vous nos parents et nos mamans », a-t-elle lancé aux pensionnaires après un court entretien.

Après des messages de remerciement et des bénédictions des ces personnes du 3ème âge, la présidente de la FLB est allée au chevet des femmes à la maternité de l’hôpital général de référence de Wangata. Dans cet hôpital que le Médecin Directeur appelle la maison des pauvres, Madame Liliane Bemba a présenté modestement un cadeau à chaque femme dans la maternité. Ainsi 6 femmes cesarisées, 2 fistileuses et 11 autres dans la maternité ont trouvé du réconfort auprès d’elle.

Signalons par ailleurs que le Médecin Directeur s’est dit très satisfait de cette visite et a plaidé auprès de la présidente de la FLB pour avoir des partenaires pouvant les aider à bien soigner la population, en majorité les pauvres qui viennent se faire soigner dans cet hôpital.

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *