RDC: Alors que la mosaïque Ensemble pour la République de Moïse Katumbi se désintègre, Christian Mwando Nsimba reste loyal!

RDC: Alors que la mosaïque Ensemble pour la République de Moïse Katumbi se désintègre, Christian Mwando Nsimba reste loyal!

Le vent d’un probable remaniement et la tempête qui annonce les élections de 2023 fait vaciller la classe politique congolaise. La loyauté de plusieurs ministres et députés nationaux est mise à rude épreuve. Dans la perspective, pour certains ministres de conserver leur poste ministériel et certains députés nationaux de faire leur entrer dans le gouvernement et tous dans l’optique de soutenir le candidat Félix-Antoine Tshisekedi à la présidentielle de 2023; certains ministres et députés nationaux quittent le navire du capitaine Moïse Katumbi. À l’Assemblée Nationale, c’est le « sauve qui peut » dans la barge des élus issus des partis et regroupements politiques qui forment Ensemble pour la République. Face à cette situation cruelle de manque d’éthique et de violation constitutionnelle, le Ministre du Plan, Christian Mwando Nsimba reste fidèle et loyal au parti de Moïse Katumbi.

Dans une interview sur une chaîne locale, fidèle à sa parole, le Ministre du Plan, Christian Mwando Nsimba a réitéré sa loyauté au parti de l’homme de Kashobwe.

 » Je suis ministre du pays dans le cadre des négociations de la coalition Union Sacrée dans le quotas de Ensemble pour la République. Je ne peux donc pas commencer à faire des choses pour dire que moi je quitte Ensemble pour la République et je garde quand même le quotas au niveau du gouvernement. Ce ne serait pas correct de ma part. Moi je suis un homme de parole, je suis membre de Ensemble pour la République. Le jour que je quitte Ensemble pour la République, je commence par céder mon fauteuil, qui m’a été confié par le Chef de l’Etat sur recommandation de mon parti politique », a déclaré le Président de l’UNADEF avant de martelé

« Je reste et je suis membre effectif d’Ensemble pour la République et je suis loyal à mon groupe politique. Je suis un homme de parole« 

Rappelons qu’il y a peu, le Ministre de l’Enseignement Supérieur, Muhindo Nzangi quittait le groupe Ensemble pour la République de Moïse Katumbi avec 8 élus nationaux, 13 députés provinciaux et 1 sénateur. Bien avant lui, l’actuel Ministre des Affaires Étrangères, Christophe Lutundula indiquait dans une interview qu’il soutiendra la candidature de Félix-Antoine Tshisekedi en 2023. Une prise de position du Minafet qui va l’encontre des ambitions présidentielles de l’autorité morale de son regroupement politique, Moïse Katumbi.

Les défections dans la mosaïque Ensemble pour la République continuent. Des élus nationaux, tel l’ancien chroniqueur politique Elizer Ntambwe vient d’annoncer son départ pour la création d’un nouveau parti politique. Malgré ses désertions qui violent les lois de la République en plein exercice du mandat législatif, Christian Mwando Nsimba, Ministre du plan reste fidèle au groupe politique de Moïse Katumbi et pense que la politique devrait se faire autrement dans notre pays.

 » Sortir d’Ensemble pour la République, ça veut dire quoi?…Moi je crois que la politique dans notre pays doit se faire quand même autrement. Vous comprenez ? » A-t-il dit

Pour l’actuel Ministre du Plan de la République Démocratique du Congo, la logique veut que l’on dépose tout mandat reçu dans le cadre et quota du groupe Ensemble pour la République avant de créer son propre parti politique.

« Moi je suis au gouvernement de la République pour le compte d’Ensemble pour la République. Si je dois quitter Ensemble pour la République ou créer un autre parti politique, je dois d’abord céder mon mandat parce que c’est ça la règle. Je suis ici pour le compte de Ensemble pour la République dans la coalition Union Sacrée. »

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *