RDC: Jean Michel Sama Lukonde interpellé sur les questions de développement à l’Equateur

RDC: Jean Michel Sama Lukonde interpellé sur les questions de développement à l’Equateur

Les provinces de l’Ouest de la République Démocratique du Congo subissent depuis l’avènement du pouvoir de l’AFDL une injustice politico-sociale qui ne dit pas son nom. Ce fait perdure jusqu’à présent au point de devenir « de jure » une règle de gouvernance. La majorité des projets de développement que les gouvernement central lance grâce à ses partenaires sont toujours orientés dans d’autres provinces, se sont plaints les députés nationaux du Caucus Équateur. Les élus originaires de la province de l’Equateur l’ont fait savoir ce mercredi 9 février au cours de l’audience que leur a accordé le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde.

Au cours de cet entretien entre le Premier Ministre et le Caucus des députés de l’Equateur, les élus nationaux ont interpellé Sama Lukonde sur l’absence de son gouvernement dans les malheurs qui frappent les populations équatoriennes. Notamment les noyades et perte en vies humaines, des dernières semaines, passés sous silence par l’État Congolais. Les élus nationaux ont relevé devant le Premier Ministre, la nécessité et l’urgence pour son gouvernement d’assister la population de Gombalo dans le Basankusu. Les populations de Gombalo, rappelons-le passent des nuits à la belle étoile depuis plusieurs mois, suite aux incidents malheureux survenus entre les tribus Mongo et Ngombe.

Notons que les élus nationaux ont également évoqué, avec le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, de l’instabilité politique dans cette province suite à la mauvaise gouvernance de ses dirigeants. Le Caucus Équateur, que conduisait l’honorable Sam Bokolombe, a relevé que la province n’a pas été prise en compte, même dans le programme du gouvernement de lutte contre la malnutrition; et un accent particulier a été mis sur l’organisation de la Conférence des Gouverneurs au mois de mars prochain dans cette province.

Présent à cette rencontre, l’élu MLC, Faustin Boika Mohoke Isenge a relevé, de son côté, le fait que sa province est toujours écartée dans le programme de développement de la république et que l’Equateur est devenu l’enfant oublié de tout les Premiers Ministres depuis l’avènement de la démocratie. Aucun Premier Ministre, depuis les premières élections de 2006 n’a foulé le sol de l’Equateur. De Antoine Gizenga à Sylvestre Ilunga Ilukamba, en passant par Adolph Muzito, Matata Ponyo, Samy Badibanga et Bruno Tshibala, aucun de ces Premiers Ministres ne s’est rendu à Équateur Mabenga. Fait qui pourrait paraître anodin, mais qui illustrerait le désintéressement des exécutifs du gouvernement central pour cette province.

Par ailleurs le projet de développement à la base de 145 territoires a fait également l’objet des discussions entre Sama Lukonde et les Caucus des députés nationaux de l’Equateur. Les élus de l’Equateur ont demandé au Premier Ministre que les territoires de l’Equateur soit comptés parmi les 44 territoires pilotes de ce projet ambitieux du gouvernement et que les fonds des projets soient gérés à la base pour résorber le chômage à l’intérieur du pays.

Attentif à toutes ces observations et interpellations des députés nationaux, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a promis de tenir compte des toutes ces revendications, et pris ces doléances pour invitation de se rendre l’Equateur.

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *