RDC : le Caporal Albert Kanyuku, l’acteur principal de « l’ombre des oubliés » et « mon Caporal » n’est plus !

RDC : le Caporal Albert Kanyuku, l’acteur principal de « l’ombre des oubliés » et « mon Caporal » n’est plus !

Le Caporal Albert Kanyuku, le héros centenaire des films documentaires « l’ombre des oubliés  » et « mon caporal » du réalisateur Congolais José Adolph Voto est décédé vendredi 25 Novembre dans la soirée après plus de deux semaines d’hospitalisation.

C’est dans un tweet que, choqué, le professeur José Adolphe Voto a annoncé cette triste nouvelle.

« Mon héros, le Caporal A. Kunyuku a passé l’arme à gauche depuis ce vendredi 25 novembre. Alors que j’ai obtenu la promesse de l’emmener en Belgique pour des projections et pour un check-up à bord d’un avion médicalisé de l’armée belge. Je suis choqué. »

Pour le réalisateur Congolais qui a sorti le caporal Albert Kanyuku et ses amis de l’ombre, le centenaire a bien vécu son temps en dépit des conditions difficiles lui imposées par l’état Belge et Congolais qui l’ont employé dans l’armée et les guerres.

 » Un héros est tombé. Un homme qui a bien vécu son temps, malgré les conditions difficiles lui imposées par ses employeurs belges et congolais. Il est resté jovial, souriant et positif jusqu’à la fin de sa vie. Ce qui certainement explique sa longévité. »

Rappelons que le Caporal Albert Kanyuku, âgé de 100 ans le 20 Mai de cette année a été décoré par le roi des Belges le mercredi 8 Juin 2022 à la place des anciens combattants au croisement des avenues Force Publique et Gambela dans la commune de Kasavubu à Kinshasa. Albert Kanyuku était sous le projecteur depuis la sortie du film « l’ombre des oubliés » du professeur Voto.

Né en Mai 1922, Albert Kanyuku meurt, alors que le second film documentaire, « mon Caporal », du même réalisateur qui le met en vedette et projeter en avant première au parlement belge, figure dans l’agenda de plusieurs salle de projection cinématographique pour le grand public.

En 1943, Albert Kanyuku fût l’un des éléments de la Force Publique envoyés pendant la seconde guerre mondiale à Alger, en Palestine et en Ethiopie, où l’armée du Congo a remporté plusieurs victoires contre les fascistes italiens. L’on se rappelera à jamais des batailles d’Assossa, de Gambela, et de Saio en 1941. En 2015, le président de la Fédération de la Russie, Vladimir Poutine lui avait décerné une médaille et une attestation. C’était à l’occasion du 70ème anniversaire de la victoire des alliés durant la seconde Guerre Mondiale.

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *