RDC: ODEP et Filimbi révèlent un détournement de plus de 600.000$ de Fond Covid-19 pour l’Hôpital Général de Mama Yemo sous Eteni Longondo

RDC: ODEP et Filimbi révèlent un détournement de plus de 600.000$ de Fond Covid-19 pour l’Hôpital Général de Mama Yemo sous Eteni Longondo

Personne ne pouvait y croire, et malgré le « …toye mpo na koyiba mboka oyo te, mpe mpo na koboma yango te! D’ailleurs eloko ya koboma mpe eza lisusu te. Mboka ekufa kala… » ( Ndlr Nous ne sommes pas venus pour piller ni détruire ce pays. D’ailleurs y’a plus rien à détruire, ce pays n’existe plus depuis longtemps.) du Président de la république, Félix-Antoine Tshisekedi, le détournement des deniers publics et la corruption se portent à merveille; et celà au vu et au su d’un appareil judiciaire handicapé et politiquement paralysé, et des multiples agences impuissantes de lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics.

En effet, dans un rapport conjoint présenté ce jeudi 20 janvier, l’Observatoire de la Dépense Publique (une plateforme des organisations de la société civile de la RDC, oeuvrant dans le secteur des finances publiques) et le mouvement citoyen Filimbi mettent à nu un détournement de plus de 600.000$ sur le 688.336,04$ mis à la disposition de l’Hôpital Général de Référence de Kinshasa, ex Mama Yemo entre mai et novembre 2020 à titre d’appui financier pour la lutte contre la Covid-19. Selon ce rapport conjoint de l’ODEP et Filimbi, seuls 80.000$ peuvent être retracés et aucune trace pour les 600.000$.

« Afin d’assurer la riposte contre la Covid-19, l’Hôpital Général de Référence de Kinshasa, ex Mama Yemo, a reçu du Gouvernement entre mai et novembre 2020, au total un appui financier de l’ordre de USD 688.336,04. Ces financements ont été opérés moyennant les virements bancaires de USD 90.288, USD 594.594,59 et USD 3.453, 40. À ce jour, sur ces 3 financements, seule une partie des 80.000 $ dollars américains a pu être retracée. Ainsi, l’utilisation des 594.594,59 $ et 3.453, 40 $ n’a toujours été ni retracée, encore moins justifiée à ce jour « , a déclaré Mino Bopomi Luapenanga, Chef du Projet.

Le responsable des finances de ce projet, Monsieur Rachidi Malundama Pape, a fait savoir que la mauvaise gestion de ces fonds a été favorisée par le conflit qui opposait à l’époque le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila au ministre de la Santé Eteni Longondo, au sujet de la nomination contradictoire de deux comités de gestion.

Il a, par ailleurs, révélé qu’au-delà de ces 600.000 USD non retracés, un montant de 9.500 USD a été retiré à la banque par un trésorier de l’hôpital nommé Kuangedina Makola Samy, dont la destination n’est pas connue à ce jour.

Ce rapport conjoint de l’ODEP et Filimbi révèle la procédure de passation des marchés publics n’a pas été respectée. Les marchés ont été attribués de gré à gré, au mépris de la procédure de mise en concurrence d’au moins 3 fournisseurs. À en croire ce rapport , les investigations menées révèlent que les entreprises prestataires ne sont pas enregistrées dans le guichet unique de création d’entreprise et n’ont même pas d’adresses connues. Pire encore, le personnel de santé de l’ex Mama Yemo affecté à la riposte de Covid-19 n’a pas bénéficié d’une quelconque prime de prestation.

Dans son intervention, le président du Conseil d’administration de l’ODEP, Florimond Muteba a affirmé que ce projet rentre dans le cadre d’une décision prise par les deux organisations de mettre en place des observatoires citoyens locaux de gouvernance participative destinés à contrôler la gestion de l’Etat à la base.

Pour le PCA de l’Observatoire de la Dépense Publique, Monsieur Florimond Muteba, l’ancien ministre de la Santé Eteni Longondo, mapé puis relâché, ne devrait pas seulement être poursuivi pour détournement des deniers publics mais aussi pour assassinat car ce détournement ont fauché plusieurs vies humaines.

« Monsieur Eteni ne devrait pas être libéré. Parce qu’au-delà de l’argent détourné, les gens sont morts par manque de respirateur et autres nécessités. C’est pourquoi nous disons qu’il devrait aussi être gardé pour assassinat. C’est des assassinats directs« , a déclaré Florimond Muteba.

Selon le responsable du projet, Mino Bopomi, après l’hôpital général de référence de Kinshasa, les deux organisations vont enquêter sur la gestion des fonds Covid-19 attribués aux Cliniques Universitaires de Kinshasa, à la Clinique Ngaliema et à d’autres établissements hospitaliers de Kinshasa.

Dans leur recommandations, l’ODEP et Filimbi ont invité l’Inspection Générale des Finances à approfondir les enquêtes et à la justice de se saisir du dossier pour établir les responsabilités pour que les coupables répondent de leurs actes.

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *