RDC: Okito vs Okito, le Vice-Premier Ministre Aselo sous le coup d’une motion de défiance

RDC: Okito vs Okito, le Vice-Premier Ministre Aselo  sous le coup d’une motion de défiance

Tombera-t-il de son piédestal comme Jean-Marie Kalumba Yuma, l’ancien ministre de l’économie nationale ? Le Vice-Premier Ministre, ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, Daniel Aselo Okito est sous la menace d’une motion de défiance déposée contre lui ce lundi à l’Assemblée Nationale. Insatisfaits de ses réponses à l’exercice de la question orale avec débat, 77 élus nationaux ont signé et déposé une motion de défiance contre le VPM Daniel Aselo Okito.

Didier Lutundula Okito, député UDPS est le porteur de cette motion de défiance. Il a fait savoir que cette action parlementaire est la résultante aux réponses non convaincantes du VPM Daniel Aselo Okito lors de la question orale avec débat.

 » C’est une motion de défiance qui est différente d’une question orale avec débat, on ne peut pas adresser à une même personne une question orale avec débat dans un délai d’un mois, c’est ce qui est interdit par notre règlement intérieur », a déclaré le député national Didier Lutundula Okito.

Pour le députés signataires de cette motion de défiance, le VPM Daniel Aselo Okito a passé son temps à s’excuser lors de ses deux interventions devant la représentation nationale, se refusant de répondre aux préoccupations des élus nationaux. Ils l’invitent à démissionner avant la programmation de la motion dans l’agenda de l’Assemblée Nationale.

« Le VPM est venu deux fois à l’Assemblée Nationale, mon constat est qu’il était venu uniquement s’excuser par rapport à ses propos outrageux contre les députés nationaux et provinciaux. Il n’a pas touché le fond des questions lui posées par les députés nationaux. Avocat de son état, il est conscient qu’il est en train de faire la violation grave des lois et de la Constitution de la République Démocratique du Congo. Nous n’avons pas été satisfaits, il faut soit qu’il démissionne avant l’alignement de la motion contre lui, soit il se présente pour la troisième fois devant les députés nationaux pour présenter ses moyens de défense. Il y a la mauvaise gestion de la territoriale, l’insécurité grandissante dans toute la République, la police est devenue incontrôlable que ça soit la police routière, que ça soit la police de proximité comme si on était dans une république bananière, jusque-là l’ANR n’a pas cessé avec ces petits cachots clandestins. Ce ministère n’est pas géré, ça pèse trop sur les épaules du VPM Daniel Aselo Okito », a expliqué Didier Lutundula Okito, après le dépôt de sa motion au bureau de l’Assemblée Nationale.

Okito vs Okito, Didier contre Daniel, que sera l’issue de ce nouveau combat des députés nationaux contre l’UDPS Daniel Aselo Okito ? Il ne reste plus qu’au bureau de l’Assemblée Nationale d’aligner cette motion lors de ses plénières pour en connaître l’issue. Après le ministre de l’économie nationale, serait ce le tour de Daniel Aselo Okito de quitter l’équipe de Warriors?

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *