RDC- Politique : Avec 8 députés nationaux,13 députés provinciaux et 1 sénateur, Muhindo Nzangi quitte la mosaïque Ensemble de Moïse Katumbi et lance l’AVRP

RDC- Politique : Avec 8 députés nationaux,13 députés provinciaux et 1 sénateur, Muhindo Nzangi quitte la mosaïque Ensemble de Moïse Katumbi et lance l’AVRP

La tempête des échéances électorales de 2023 secoue déjà les le QG des partis et regroupements politiques. Après la sortie fracassante de Jean-Marc Kabund-A-Kabund hier de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social de Félix-Antoine Tshisekedi, c’était aujourd’hui le tour du Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Muhindo Nzangi de se séparer en homme civilisé avec Moïse Katumbi.

En effet, ce 19 Juillet 2022, le patron de l’ESU a lancé son parti politique. Muhindo Nzangi quitte le parti politique de l’homme de Kashobwe avec 8 députés nationaux, 13 députés provinciaux et un sénateur. Ils créent ainsi l’ Action des Volontaires pour la Relève Politique (AVRP en sigle).

Pour l’actuel Ministre de l’ESU, l’Action des Volontaires pour la Relève Politique est le fruit d’un processus d’émancipation politique conforme à l’esprit de la liberté constitutionnelle.

 » La constitution parle de la liberté pour chaque congolais de créer un parti politique. Ici nous sommes réunis avec beaucoup de jeunes qui sont avec nous, 8 députés nationaux et 13 députés provinciaux, nous avons pris l’option de créer un parti politique pour porter notre message, notre vision à l’ensemble du peuple Congolais. C’est un processus d’émancipation parce que nous ne venons pas de nul part. Nous étions dans MSR, LAMUKA puis Ensemble et aujourd’hui nous voulons quelque chose de nouveau notamment l’action des volontaires pour la relève patriotique », a-t-il déclaré lors de la cérémonie de la sortie officielle.

Contrairement à la séparation fracassante orchestrée par l’ancien Vice-président de l’Assemblée Nationale Congolaise et Président intérimaire de l’UDPS/Tshisekedi, c’est en hommes politiques civilisés que lui et ses compagnons, anciens cadres d’Ensemble pour la République quittent Moïse Katumbi.

 » Nous avons parlé avec notre président pour lui dire effectivement que nous avons pris l’option de pouvoir créer un parti politique et comme vous le savez, ensemble est un regroupement de parti politique et nous avons voulu créer notre parti pour retrouver notre indépendance. Donc nous on se sépare comme des gens civilisés » et de poursuivre

« Nous sommes des hommes et femmes civilisés. Nous ne pouvons pas nous séparer des autres en les injuriant, en parlant du mal contre eux »

Signalons par ailleurs que l’AVRP de Muhindo Nzangi a promu d’organiser un congrès à l’issue duquel ils vont se prononcer sur le choix du candidat président de la république qu’ils soutiendront.

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *