Rutshuru : La Société Civile déplore le massacre d’une vingtaine de civils par les terroristes du M23 et ses alliés rwandais

Rutshuru : La Société Civile déplore le massacre d’une vingtaine de civils par les terroristes du M23 et ses alliés rwandais

La recrudescence des combats entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et les terroristes du M23 appuyé sur terrain par l’armée rwandaise, a fait du territoire de Rutshuru, dans la riche province du Nord-Kivu, le théâtre d’intenses affrontement entre les fractions opposées. La population civile paie le lourd tribut ces dernières semaines.


À en croire la Société Civile locale, les terroristes du M23 et leurs alliés rwandais ont massacré soit par arme ou à la machette une vingtaine de civils dans les villages de Ruvumu et Kashari. C’est dans une déclaration faite ce mercredi 22 juin que la société civile locale à porte ces informations à la connaissance de l’opinion nationale et internationale. Elle qualifie par ailleurs ces tueries qu’elle a documenté de crime contre l’humanité et en appelle à une implication des instances internationale pour mettre fin à ces crimes odieux.


« Étant très consternée par cette criminalité à outrance, la société civile forces vives ne cesse d’alerter sur un probable génocide en exécution dans le territoire de Rutshuru et interpelle les autorités tant au niveau national qu’international, à la prise de conscience, chacune dans ses responsabilités pour protéger les populations », a déclaré la société civile de Rutshuru.


Par ailleurs, notons que d’autres sources évoquent une dizaine de morts parmi les civils entre le 19 et 21 Juin. Parmi ces sources, les Nations Unies. D’après le Bureau des Nations Unies de la Coordination des Affaires humanitaires en RDC, ce regain des combats et cycle de violence, imposés aux populations par les terroristes du M23, rendent impossible les interventions humanitaires dans ce territoire.

La République Démocratique du Congo continue à payer le lourd tribut du massacre des tutsi au Rwanda. Sous couvert des prétextes fallacieux et d’un complot international contre le Congo, le Rwanda de Paul Kagame viol et toute impunité l’intégrité territoriale de la RDC et perpètre depuis plus d’une décennie un génocide des populations congolaises de l’Est.

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *