Tension Kinshasa -Kigali: les professeurs de l’UNIKIN appellent la Communauté Internationale à arrêter de soutenir la politique de victimisation du Rwanda

Tension Kinshasa -Kigali: les professeurs de l’UNIKIN appellent la Communauté Internationale à arrêter de soutenir la politique de victimisation du Rwanda

La tension militaire et diplomatique qui est monté entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda depuis la résurgence des rebelles du M23 soutenu par le Rwanda ne cesse de faire les réagir toutes les couches sociales en RDC. Les réactions patriotiques fusent de partout contre cette énième violation de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de la RDC par le pays de Paul Kagame. La dernière en date est celle de l’Association des Professeurs de l’Université de Kinshasa.

Dans une déclaration de l’APUKIN daté du Mardi 31 Mai, le professeur Charles Odikolo, Rapporteur de cette association, a fait savoir en des termes clairs, avant l’organisation d’un colloque sur les conflits armés en RDC, que la communauté internationale devrait abandonner sa politique de victimisation du Rwanda.

 » L’Apukin demande à la communauté internationale de ne plus tomber dans la victimisation du Rwanda qui fait du mythe FDLR un superflue pour justifier sa présence en RDC, en appuyant le prétendu M23 qui n’est autre que sa propre création.« 

Par ailleurs, l’Association des Professeurs de l’Université de Kinshasa a tenu à féliciter et encourager les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et la MONUSCO pour les victoires acquises aux derniers combats.

 » Nous félicitons et encourageons les FARDC pour les prouesses réalisées, en repoussant la pseudo rébellion à ses origines. Nous félicitons aussi la MONUSCO pour son appui aux FARDC« , a déclaré le rapporteur de l’APUKIN.

Ils invitent en outre le gouvernement Congolais de doter les FARDC des moyens nécessaires et adéquats pour assurer la défense de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du pays. Un appel de l’APUKIN a également été lancé vers la jeunesse à s’enrôler massivement dans l’armée.

Les professeurs de l’UNIKIN plaident par ailleurs pour la création d’un « Tribunal Pénal International pour la RDC » pour que les auteurs de différents crimes à l’Est du pays soient jugés.

Alain St. Bwembia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *